Il existe plusieurs critères de choix spécifiques à prendre en compte pour bien choisir votre vélo elliptique :

  • La taille de l’appareil
  • La structure
  • La roue d’inertie
  • La distance de foulée
  • Le freinage
  • L’amplitude de pédalage
  • La console et le guidon

La taille de l’appareil

La taille de l’appareil est un critère essentiel, dans la mesure où elle conditionne l’amplitude du mouvement. Pour un meilleur résultat, vous devez prendre en compte votre taille et vos objectifs. Un modèle de 1,30 m de long est par exemple recommandé pour ceux qui mesurent plus de 1,80 m et ceux qui veulent s’entraîner plus de 3 fois par semaine. Si vous mesurez moins de 1,80 m, évitez d’opter pour un modèle de moins de 1 m puisqu’il n’offre pas un vrai mouvement elliptique. Par ailleurs, veillez à ce que la position des pédales de l’appareil soit réglable.

La structure

La structure doit être adaptée à votre morphologie pour que vous puissiez effectuer en toute aisance les mouvements. Au niveau de la longueur, comme susmentionné, le vélo elliptique doit mesurer entre 1 m et 1,30 m de long selon votre taille.

L’empattement au sol est également un élément important pour une meilleure stabilité. Plus il est large, plus la stabilité du vélo est assurée lors des exercices. Certains modèles sont équipés de compensateurs de niveau destinés à corriger les inégalités du sol. Hormis le confort et la stabilité, veillez à ce que la structure de l’appareil soit robuste et durable.

La roue d’inertie

La roue d’inertie est un critère primordial en termes de confort. Plus elle sera lourde, plus vos mouvements seront fluides. Son poids doit être pris en compte selon la fréquence d’utilisation de l’appareil. Si vous prévoyez de l’utiliser occasionnellement, une roue d’inertie d’au moins 7 kg est idéale ; tandis que pour une utilisation quotidienne ou fréquente, une roue d’inertie d’au moins 20 kg est adaptée.

La distance de foulée

La distance de foulée est la distance parcourue après avoir effectué un demi-tour de pédale. Vous avez le choix entre deux tailles : 40 et 50 cm. La première convient aux débutants et aux personnes de petite taille ou de taille moyenne. La seconde, quant à elle, est destinée aux personnes de grande taille et pour une utilisation intensive. Les vélos elliptiques offrant une foulée de 50 cm reproduisent des mouvements longs, ressemblant à la marche nordique. Avant tout achat, n’oubliez pas de tester l’appareil et de s’assurer qu’il est bien adapté à votre morphologie.

Le freinage

Il y a deux types de freinage : magnétique et électromagnétique. Le système de freinage magnétique est idéal pour une utilisation occasionnelle. La résistance peut être réglée manuellement grâce à une molette ou de façon motorisée. Pour cette dernière, c’est un moteur qui contrôle le mouvement des aimants. Il est à noter que ce sont ces aimants qui freinent le mouvement de la roue.

Par ailleurs, le système de freinage électromagnétique offre tous les avantages du freinage magnétique sans ses inconvénients. La précision, la fluidité et le confort de pédalage sont garantis. Ici, la résistance est assurée par un électroaimant.

L’amplitude de pédalage

L’amplitude de pédalage est un point important pour s’entraîner en toute aisance. Plus l’appareil est long, plus l’amplitude de pédalage est importante, vous permettant d’effectuer les exercices confortablement.

La position de la roue d’inertie a également un impact sur l’amplitude de pédalage. Lorsqu’elle est située à l’avant, elle offre une foulée plus plate sollicitant davantage les muscles. En outre, lorsqu’elle est située à l’arrière, elle offre une foulée plus circulaire et l’effort musculaire est amoindri. La première est une excellente option si votre objectif est de renforcer vos muscles, tandis que la deuxième est recommandée si vous souhaitez perdre du poids.

La console et le guidon

La console est en quelque sorte le chef d’orchestre du vélo elliptique, car c’est elle qui vous permet de contrôler les différents programmes et fonctions, mais aussi de suivre les résultats. Toutes les informations nécessaires s’affichent sur la console, entre autres la vitesse, la durée de la séance, la distance parcourue, le pouls, etc. Il est ainsi préférable d’opter pour une console disposant d’un écran large et lisible. Par ailleurs, assurez-vous que l’appareil propose les fonctions et les programmes nécessaires à l’atteinte de vos objectifs.

Concernant le guidon, privilégiez les barres mobiles reliées aux pédales pour que vous puissiez travailler en même temps le bas et le haut de votre corps. Avec le guidon fixe, c’est seulement la partie inférieure du corps qui est sollicitée.

Lire la suite du guide d’achat : Les différents types de vélos elliptiques

Retourner à la page principale du guide : Les meilleurs vélos elliptiques en 2018-2019